Combat - First One

Le combat s'est déroulé le lundi 10 février 2020 à 22:30 dans l'arène Le parking privé devant 1735 spectateurs.

Prix des places : 40 Rens

Type de combat : Combat réel

Indice à l'inscription : 492

Indice avant le combat : 492

Santé avant le combat : 100%

Nombre d'amulettes avant le combat : 0

Utilisation de sa botte durant le combat : oui

Indice à l'inscription : 475

Indice avant le combat : 475

Santé avant le combat : 100%

Nombre d'amulettes avant le combat : 0

Utilisation de sa botte durant le combat : non

Déroulement du combat (11 rounds)

Commentaire par notre envoyé spécial Cyril Karateman.

Repeindre les murs, oui, mais pas avec Silvester Alberdi. C'est pourtant ce qu'a fait Ras Fatal.

Round 1 : remportée par Ras Fatal
Encore une reprise de folie pour Ras Fatal. Ce cogneur mène la danse et Silvester Alberdi le sait bien. Ras Fatal est vraiment le plus fort ce soir et dans cette première reprise, il le prouve encore.

Round 2 : remportée par Ras Fatal
Les combattants se donnent à tour de rôle des droites puis des gauches. Le temps que l'arbitre commence à compter il s'est déjà passé 6 secondes, il en perd au moins autant une fois le combattant relevé et le gong intervient sauvant Silvester Alberdi d'un KO certain.

Round 3 : remportée par Ras Fatal
Les 867 supporters de Silvester Alberdi vont repartir tête basse si ça continue.

Round 4 : remportée par Ras Fatal
Ras Fatal semble prendre la quatrième reprise en travaillant plus que Silvester Alberdi, même si celui-ci finit très fort le quatrième round.

Round 5 : remportée par Ras Fatal
La cinquième reprise est une rude bataille, Ras Fatal travaille au corps, à distance en direct, de près en crochets. Sur l'un deux un peu bas, Silvester Alberdi roule au sol. Ignorant ensuite le gong, il continue à frapper le champion en titre devant un arbitre passif. Le rythme se calme de nouveau par la suite, Ras Fatal montrant ses progrès défensifs tout en continuant à placer régulièrement sa droite.

Round 6 : remportée par Ras Fatal
Au cours de la sixième, Ras Fatal commence à s'énerver un peu. Au contraire, Ras Fatal touche de plus en plus souvent et de plus en plus férocement. Sa marche en avant est à peine freiné par un avertissement reçu pour un coup un peu bas donné au sixième round.

Round 7 : remportée par Ras Fatal
Silvester Alberdi a pris un départ très lent, ne se mettant vraiment en action qu'à partir du septième round, lorsque son coin l'incite de plus en plus bruyamment à se rapprocher pour lui rentrer dedans.

Round 8 : remportée par Ras Fatal
La huitième reprise est une rude bataille, Ras Fatal travaille au corps, à distance en direct, de près en crochets. Sur l'un deux un peu bas, Silvester Alberdi roule au sol. Ignorant ensuite le gong, il continue à frapper le champion en titre devant un arbitre passif. La huitième reprise est hallucinante, Ras Fatal jaillit de son coin pour finir son adversaire et place quelques coups extrêmement appuyés que Silvester Alberdi encaisse de plein fouet.

Round 9 : remportée par Ras Fatal
Et hop ! Ras Fatal remet une jolie droite. Silvester Alberdi va avoir du mal à finir ce combat en entier. Les 867 supporters de Silvester Alberdi vont repartir tête basse si ça continue.

Round 10 : remportée par Ras Fatal
Perçu comme le plus dangereux attaquant de la soirée, Ras Fatal n'a jamais laissé transparaître la moindre faiblesse : tout le jeu de Silvester Alberdi étant de durer le plus longtemps possible. Comme Silvester Alberdi baisse progressivement de rythme, le vétéran commence alors une leçon de boxe.

Round 11 : remportée par Ras Fatal
Mais, à partir du onzième round, Ras Fatal devient le patron. Ses coups aiguisés trouvent la cible à tous les coups alors que Silvester Alberdi rate lourdement ses tentatives d'attaques.

"Contrairement à ce qu'affirme Silvester Alberdi, je n'ai jamais annoncé que j'étais prêt à sortir de ma « retraite »" a dit Ras Fatal