Combat - first

Le combat s'est déroulé le dimanche 7 octobre 2018 à 20:30 dans l'arène La cuve devant 73 spectateurs.

Prix des places : 39 Rens

Type de combat : Combat d'entraînement

Indice à l'inscription : 35

Indice avant le combat : 35

Santé avant le combat : 50%

Nombre d'amulettes avant le combat : 0

Utilisation de sa botte durant le combat : non

Indice à l'inscription : 36

Indice avant le combat : 36

Santé avant le combat : 100%

Nombre d'amulettes avant le combat : 0

Utilisation de sa botte durant le combat : non

Déroulement du combat (5 rounds)

Commentaire par notre envoyé spécial Bernard Moulinet.

Comme il l'avait promis, le sang a fait face au tenant du titre dès le coups de gong initial.

Round 1 : remportée par le sang
De la confiture à la framboise ce altiger ! le sang ne va en faire qu'une bouchée !

Round 2 : remportée par le sang
Alors que altiger prend progressivement le contrôle à la deuxième reprises, le sang remporte brutalement le second round, en éprouvant son rival à plusieurs reprises notamment avec une série de crochets gauches et droits, et un terrible uppercut qui ébranle le tenant du titre. La reprise suivante voit les deux combattants à égalité, échanger coups pour coups avant que le sang ne décide de tourner dans l'ultime reprise, déclanchant les foudres des 73 spectateurs et un début de bagarre entre des partisans du champion et le public.

Round 3 : remportée par le sang
Le challenger gagne en confiance, et c'est finalement ce qui va causer sa perte.

Round 4 : remportée par le sang
le sang accentue son avantage, et dans les trois dernières reprises il paraît beaucoup plus frais que son jeune rival qu'il met plusieurs fois en difficulté notament avec une série de gauche au début du quatrième round.

Round 5 : remportée par le sang
Le temps que l'arbitre commence à compter il s'est déjà passé 3 secondes, il en perd au moins autant une fois le combattant relevé et le gong intervient sauvant altiger d'un KO certain.

Avant le combat, altiger avait dit : "Je veux l'affronter, je pense que nos styles donneront un grand combat et je suis certain de pouvoir le vaincre". Il n'aurait pas dût.