Combat - Fight

Le combat s'est déroulé le samedi 27 juin 2020 à 21:30 dans l'arène Pegasus Bridge devant 5401 spectateurs.

Prix des places : 40 Rens

Type de combat : Combat réel

Indice à l'inscription : 294

Indice avant le combat : 297

Santé avant le combat : 100%

Nombre d'amulettes avant le combat : 0

Utilisation de sa botte durant le combat : non

Indice à l'inscription : 307

Indice avant le combat : 307

Santé avant le combat : 100%

Nombre d'amulettes avant le combat : 0

Utilisation de sa botte durant le combat : oui

Déroulement du combat (11 rounds)

Commentaire par notre envoyé spécial Bernard Moulinet.

Le goût du bitume doit être bon car Elin Sanna l'a apprécié à plus d'une reprise.

Round 1 : remportée par Yoko Toyoshi
Nous ne pouvons que souhaiter bonne chance à Elin Sanna dans cette première reprise.

Round 2 : remportée par Yoko Toyoshi
Tu es fou Yoko Toyoshi ! Fou ! Faut-il que tu crois si fort en toi que tu puisses repousser autant les limites de la raison ? Encore une reprise de folie pour Yoko Toyoshi. Ce poilu mène la danse et Elin Sanna le sait bien.

Round 3 : remportée par Yoko Toyoshi
Elin Sanna aura beau faire de son mieux, Yoko Toyoshi continue sa danse fatidique. Il se plaindra d'un autre coup bas au cours de la troisième reprise, mais l'arbitre fait signe de continuer et Yoko Toyoshi l'envoie dans les cordes alors qu'il est sans garde, sous les sifflets d'une salle bondée entièrement acquise.

Round 4 : remportée par Yoko Toyoshi
Etre champion du monde dans un combat équilibré, c'est nécessairement être capable de prendre des risques pour faire plus que l'autre. Yoko Toyoshi et Elin Sanna sont maintenant ensemble au pied du mur : jouer petit bras, ou créer ensemble une histoire d'homme qui transcende la foule. A la quatrième reprise, les deux frappeurs vont à terre (sans être compté), chacun à leur tour sur des coups bas, l'arbitre leur laissant le temps de récupérer.

Round 5 : remportée par Yoko Toyoshi
Alors que Yoko Toyoshi se montre très agressif dès les premiers instants, Elin Sanna le tient à distance et marque des points avec son jab.

Round 6 : remportée par Yoko Toyoshi
Puis, très progressivement, Yoko Toyoshi reprend la main sur le combat, celui-ci s'émaillant alors d'accrochages continuels. Il se plaindra d'un autre coup bas au cours de la sixième reprise, mais l'arbitre fait signe de continuer et Yoko Toyoshi l'envoie dans les cordes alors qu'il est sans garde, sous les sifflets d'une salle bondée entièrement acquise.

Round 7 : remportée par Yoko Toyoshi
Dans ce septième round, Yoko Toyoshi assène un coup au menton à Elin Sanna qui ira rouler par terre. Il ne se passe pas grand chose de plus dans la reprise suivante, et des sifflets venus des tribunes commencent à se faire entendre.

Round 8 : remportée par Yoko Toyoshi
La huitième reprise est hallucinante, Yoko Toyoshi jaillit de son coin pour finir son adversaire et place quelques coups extrêmement appuyés que Elin Sanna encaisse de plein fouet. N'importe quel poilu doit ressembler à de la marmelade après un combat contre Yoko Toyoshi. Elin Sanna est en train de subir ses attaques dans ce huitième round.

Round 9 : remportée par Yoko Toyoshi
C'est dans la neuvième reprise que Yoko Toyoshi commence à mettre le paquet. Insensible aux bombes lancées par Elin Sanna, Yoko Toyoshi, soutenu massivement par les 5401 spectateurs acquis à sa cause, continue le pressing.

Round 10 : remportée par Yoko Toyoshi
Au dixième round, Elin Sanna envoie Yoko Toyoshi dans les cordes avec une série au corps ponctué d'un uppercut à la tête. Dès le début du dixième round, un jab au corps déséquilibre Elin Sanna et Yoko Toyoshi se lance alors dans un travail au corps permanent.

Round 11 : remportée par Yoko Toyoshi
Yoko Toyoshi prend l'avantage avec un puissant crochet gauche au onzième round puis une violente gauche dans la reprise suivante. Dans cette onzième reprise, c'est Yoko Toyoshi qui mène très largement. Il attaque Elin Sanna sans répit.

Le champion dira dans les coulisses : "Elin Sanna est un bon combattant, il m'a donné du fils à retordre ce soir !".