Combat - Money

Le combat s'est déroulé le mercredi 28 août 2019 à 20:00 dans l'arène Pegasus Bridge devant 8250 spectateurs.

Prix des places : 16 Rens

Type de combat : Combat réel

Indice à l'inscription : 922

Indice avant le combat : 922

Santé avant le combat : 100%

Nombre d'amulettes avant le combat : 0

Utilisation de sa botte durant le combat : oui

Indice à l'inscription : 759

Indice avant le combat : 759

Santé avant le combat : 100%

Nombre d'amulettes avant le combat : 0

Utilisation de sa botte durant le combat : non

Déroulement du combat (11 rounds)

Commentaire par notre envoyé spécial Jean-Claude Tiramisous.

Stéphane Guillet est vraiment fort, mais Éric Schultz ne lui a pas laissé le temps de le montrer.

Round 1 : remportée par Éric Schultz
La reprise suivante voit les deux poilus à égalité, échanger coups pour coups avant que Éric Schultz ne décide de tourner dans l'ultime reprise, déclanchant les foudres des 8250 spectateurs et un début de bagarre entre des partisans du champion et le public.

Round 2 : remportée par Éric Schultz
Travaillant avec son jab, dès le début du combat, Éric Schultz accumule les points alors que le public manifeste son mécontentement devant le manque d'action Éric Schultz se retrouve par terre suite à un coup dans les reins de Stéphane Guillet. Mais il se relève aussitôt.

Round 3 : remportée par Éric Schultz
La reprise suivante voit les deux matraqueurs à égalité, échanger coups pour coups avant que Éric Schultz ne décide de tourner dans l'ultime reprise, déclanchant les foudres des 8250 spectateurs et un début de bagarre entre des partisans du champion et le public. Le voir se relever après avoir été touché, serrer les dents et défier la raison dans une rage émouvante nous a ébranlé, comme lui même le fut quelques secondes plus tôt.

Round 4 : remportée par Éric Schultz
Rien ne sert de courir Stéphane Guillet, Éric Schultz aura le dessus quoique tu fasses !

Round 5 : remportée par Stéphane Guillet
Éric Schultz subit même un calvaire dans l'ultime reprise ou les coups pleuvent de toutes part, sans qu'il puisse répliquer. Un crochet gauche l'éprouve laborieusement, mais Éric Schultz entendra malgré tout l'ultime coup de gong résonner.

Round 6 : remportée par Éric Schultz
Stéphane Guillet arrive tout de même à mettre une bonne baffe à Éric Schultz qui n'appréciera pas du tout. Au sixième round, Stéphane Guillet envoie Éric Schultz dans les cordes avec une série au corps ponctué d'un uppercut à la tête.

Round 7 : remportée par Éric Schultz
Dès le début du septième round, un jab au corps déséquilibre Stéphane Guillet et Éric Schultz se lance alors dans un travail au corps permanent.

Round 8 : remportée par Éric Schultz
Il y a des jours comme ça où il vaudrait mieux ne pas s'être lever. C'est ce que doit se dire en ce moment Stéphane Guillet.

Round 9 : remportée par Éric Schultz
Il trouve néanmoins la force de toucher une nouvelle fois avec une droite qui expédie Stéphane Guillet au sol, dans les cordes.

Round 10 : remportée par Éric Schultz
A la dixième reprise, les deux guerriers vont à terre (sans être compté), chacun à leur tour sur des coups bas, l'arbitre leur laissant le temps de récupérer.

Round 11 : remportée par Éric Schultz
La onzième reprise est une rude bataille, Éric Schultz travaille au corps, à distance en direct, de près en crochets. Sur l'un deux un peu bas, Stéphane Guillet roule au sol. Ignorant ensuite le gong, il continue à frapper le champion en titre devant un arbitre passif. Avec force et rage, Stéphane Guillet tente de tenir le coup, mais on commence à lire la fatigue sur son visage.

"Vous voyez pourquoi je ne l'aime pas ?" a dit Éric Schultz, aux journalistes, au sujet de Stéphane Guillet.