Combat - Cucumber's fight

Le combat s'est déroulé le lundi 7 mai 2018 à 20:00 dans l'arène Le terrain vague devant 2750 spectateurs.

Prix des places : 26 Rens

Type de combat : Combat réel

Indice à l'inscription : 412

Indice avant le combat : 414

Santé avant le combat : 100%

Nombre d'amulettes avant le combat : 0

Utilisation de sa botte durant le combat : oui

Indice à l'inscription : 410

Indice avant le combat : 410

Santé avant le combat : 100%

Nombre d'amulettes avant le combat : 0

Utilisation de sa botte durant le combat : non

Déroulement du combat (11 rounds)

Commentaire par notre envoyé spécial Jacky Chany.

Le goût du bitume doit être bon car Irving Madrid l'a apprécié à plus d'une reprise.

Round 1 : remportée par Nadin Weihmann
La première reprise voient Nadin Weihmann accentuer sa domination tout d'abord avec des directs à distance mais aussi, en fin de reprise, dans des échanges violents tête contre tête avec Irving Madrid ou les deux frappeurs s'éprouvent à tour de rôle avec des crochets droit.

Round 2 : remportée par Nadin Weihmann
Le ring lui appartient. Nadin Weihmann est le roi d'un soir pour un combat foudroyant.

Round 3 : remportée par Nadin Weihmann
Au troisième round, Irving Madrid envoie Nadin Weihmann dans les cordes avec une série au corps ponctué d'un uppercut à la tête. La troisième reprise est hallucinante, Nadin Weihmann jaillit de son coin pour finir son adversaire et place quelques coups extrêmement appuyés que Irving Madrid encaisse de plein fouet.

Round 4 : remportée par Nadin Weihmann
Alors que Irving Madrid tente d'imprimer le rythme, Nadin Weihmann prend son temps, avant de soudain passer à la vitesse supérieure au quatrième round où il touche violemment à 5 reprises, avec de puissantes droite, peu avant la fin du round.

Round 5 : remportée par Nadin Weihmann
Ne se contentant pas d'un succès aux points, il se rapproche pour durcir le combat et tenter de l'abréger. Mais c'est avec une gauche à la tête qu'il éprouve Irving Madrid, avant de suivre avec deux nouvelles gauche qui envoient Irving Madrid au tapis pour cinq secondes en fin de reprise.

Round 6 : remportée par Nadin Weihmann
Dans la reprise suivante, Nadin Weihmann est ouvert à l'arcade gauche, après un choc de tête accidentel qui le laisse un moment sonné. Mais si Irving Madrid en profite, cela ne dure pas et il ne sera jamais en mesure de s'imposer tout au long du combat.

Round 7 : remportée par Nadin Weihmann
Rien ne sert de courir Irving Madrid, Nadin Weihmann aura le dessus quoique tu fasses ! Ce combat reste intéressant puisque Nadin Weihmann a permis de prendre la mesure d'une approche rigide qu'un simple travail d'attente en contre suffit à éventer.

Round 8 : remportée par Nadin Weihmann
La huitième reprise est une rude bataille, Nadin Weihmann travaille au corps, à distance en direct, de près en crochets. Sur l'un deux un peu bas, Irving Madrid roule au sol. Ignorant ensuite le gong, il continue à frapper le champion en titre devant un arbitre passif. La huitième reprise est une rude bataille, Nadin Weihmann travaille au corps, à distance en direct, de près en crochets. Sur l'un deux un peu bas, Irving Madrid roule au sol. Ignorant ensuite le gong, il continue à frapper le champion en titre devant un arbitre passif.

Round 9 : remportée par Nadin Weihmann
Puis, très progressivement, Nadin Weihmann reprend la main sur le combat, celui-ci s'émaillant alors d'accrochages continuels. Au neuvième round, Irving Madrid envoie Nadin Weihmann dans les cordes avec une série au corps ponctué d'un uppercut à la tête.

Round 10 : remportée par Nadin Weihmann
Dans la reprise suivante, Nadin Weihmann est ouvert à l'arcade gauche, après un choc de tête accidentel qui le laisse un moment sonné. Mais si Irving Madrid en profite, cela ne dure pas et il ne sera jamais en mesure de s'imposer tout au long du combat. Il y a des jours comme ça où il vaudrait mieux ne pas s'être lever. C'est ce que doit se dire en ce moment Irving Madrid.

Round 11 : remportée par Nadin Weihmann
Au onzième round, Irving Madrid envoie Nadin Weihmann dans les cordes avec une série au corps ponctué d'un uppercut à la tête.

C'est une fin tragique pour Irving Madrid, mais une grande réussite pour Nadin Weihmann.